LA SYNAGOGUE DE SFAX

syn ruine sfax.jpg

Cette photo date d’une dizaine d’années. Il n’y a presque plus de Juifs a Sfax. Deux ou trois. Le vieux Gagou est mort. Sonia l’avait rencontré, il y a de cela quelques années. Dans le scénario du film que je veux faire j’ai raconté cette rencontre :
« A Sfax, on ne manquera pas de rendre visite à Monsieur Gagou Taktouk, un vieil homme solitaire, vivant très pauvrement. Il nous reçoit dans le réduit qui lui sert de domicile. Une vieille Arabe sʼoccupe de lui et passe tous les jours le voire. Il bénit Sonia, ses deux mains sur sa tête, en murmurant une prière. On le quitte dans sa solitude et son isolement avec un douloureux sentiment dʼabandon. Et Hadra, la mendiante aux yeux verts…

La synagogue de mon enfance nʻest plus quʼun amas de ruine.
Vieux fantômes dʼun temps disparu, survivants parmi les ruines. »

Des images me reviennent, le « Kateb » de Rabbi Allouche, les fetes juives avec mes parents… Des visages. Pourquoi faire ce film?
j’ai écrit :
« C’est aussi le film de retrouvailles.
Non, je ne filmerai pas la maison où je suis né. Le film n’est pas l’histoire d’une nostalgie…
Les archives seront utilisées avec parcimonie. Le film, cherche à s’ancrer dans le présent.
Les archives de Albert Scemama-Chikli, à qui les frères Lumière offrirent en premier une caméra, sont surprenantes par leur sophistication ».
J’ai besoin de dire tout ce que le film ne sera pas.

Une réflexion au sujet de « LA SYNAGOGUE DE SFAX »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s